LE FESTIVAL DU LIVRE NICE

Serge SCOTTO

Temps de lecture : 2 minutes

BIOGRAPHIE

Serge Scotto est un artiste et performeur, principalement auteur et plasticien. Il publie son premier dessin de presse dans Centre-Presse (en 1984) et participe à l’aventure de la presse alternative marseillaise des années 1980 jusqu’à aujourd’hui (666 Magazine, Taktik, Marseille La Cité, Le Ravi…), y tenant indifféremment le crayon ou la plume. Éditorialiste dans Métro (2003) puis Direct (jusqu’en 2015), il signe des tribunes satiriques prétendument écrites par son chien Saucisse, réunies dans six recueils (2004-2014) aux éditions Jigal. Il est également l’auteur d’une quinzaine de romans noirs et recueils de nouvelles décalées publiés depuis 2000 chez divers éditeurs et a signé des paroles de chansons pour divers artistes de la scène underground (Gari Greu, Stéphanie Joire, Nicolas Bacchus, Manu Katché…) Entre autres activités évènementielles et culturelles : Festoch’ Hara-Kiri de la BD avec le professeur Choron en 1987, Terrasses du Polar à Marseille (depuis 2001), Serge Scotto est avec le dessinateur algérien et réfugié politique Fathy Bourayou le cofondateur du Festival International de la Caricature et du Dessin de Presse qui se tient chaque année en septembre à l’Estaque à Marseille depuis 2012. Il est également auteur de bandes dessinées (Ingrid de la jungle ; album Fluide Glacial en 2010) et réalise actuellement, en collaboration avec le scénariste de BD Eric Stoffel et la famille Pagnol, l’adaptation des œuvres complètes de Marcel Pagnol en bandes dessinées aux éditions Bamboo/Grand Angle.

DERNIER OUVRAGE PARU

Au hasard de l’existence, un vieillard misanthrope et mythomane se retrouve contre toutes ses préventions à devoir recueillir une encore très jeune femme, égarée autant qu’écervelée, dont il s’entiche. De la rencontre de ces deux détresses naîtra presque une histoire d’amour, un nid douillet à l’âme au cœur de la fatalité… Jusqu’à ce que la situation dégénère une nouvelle fois, pour atteindre au paradoxe de leur destinée. Une fable à la nostalgie contemporaine, un roman noir et drôle, empreint de rires, de larmes et de sang. Une écriture tranchante, un humour décapant, un style sans faille au service d’une réalité crue mise à nu.

Source : Nara Prod et babelio.com – Crédit photo : DR