LE FESTIVAL DU LIVRE NICE

Patricia LYFOUNG

Temps de lecture : 2 minutes

BIOGRAPHIE

Patricia Lyfoung Est née à Villeneuve-la-Garenne en 1977. Elle réside à Fontenay-sous-bois. Elle est très tôt attirée par le dessin, c’est donc tout naturellement qu’elle poursuit des études à l’école des Gobelins. Après quelques années passées dans l’animation en tant qu’assistante storyboard et chara-designer pour Totally Spies !, puis story-boarder pour Martin Mystère chez Marathon Animation, elle décide de se lancer dans la bande dessinée. C’est en regardant le dessin animé Lady Oscar que naît sa passion pour les costumes et les histoires romantiques. Patricia se passionne pour le manga et sa narration. Elle est très inspirée par des auteurs comme Rumiko Takahashi et Misturu Adachi. Elle aime aussi la bande dessinée européenne et ce que peuvent faire Marini, Yslaire ou Gibrat. En parallèle de la série à succès La Rose écarlate, projet qui a muri pendant 4 ans, Patricia a collaboré au trimestriel spécialisé manga Coyote Mag dans lequel elle a publié Strike, mais aussi au fanzine Light & Darkness et est la scénariste de Comme ton ombre (Soleil). En 2012, elle lance une nouvelle série jeunesse, Un prince à croquer (Delcourt), suit La Rose écarlate Missions, spin-off de la Rose écarlate, avec Jenny au dessin (Delcourt). En compagnie de Patrick Sobral et Philippe Ogaki, Patricia Lyfoung est également à l’origine du concept des Mythics, une nouvelle série jeunesse chez Delcourt. 

DERNIER OUVRAGE PARU

Bien décidée à mettre un terme aux activités du Cercle qui veut mettre l’Europe à feu et à sang, la Rose écarlate a traversé la moitié du monde pour traquer, en Chine, le dernier cavalier de l’apocalypse.
Nos fiers amis, perdus loin de chez eux, se remettent à peine de la terrible traitrise dont ils ont été victimes. Pour couronner le tout, Maud, Guilhem et Ming-na sont aux mains du terrible Qwartz, résolu à leur faire subir les pires tortures pour se venger du sort qu’ils ont fait à la cruelle Diamant. Non loin d’eux le pauvre Killian n’est malheureusement pas en meilleure position.

 

Source : Delcourt – Crédit photo : DR