LE FESTIVAL DU LIVRE NICE

Dominique MISSIKA

Temps de lecture : 2 minutes

BIOGRAPHIE

Dominique Missika, ancienne directrice de la rédaction de La Chaîne histoire est écrivain, directrice éditoriale des éditions Tallandier et productrice extérieure à France Culture. Elle est membre du comité scientifique du mémorial d’Izieu, présidé par Serge Klarsfeld.

 

 

DERNIER OUVRAGE PARU

Le 26 novembre 1974, Simone Veil monte à la tribune de l’Assemblée nationale pour défendre la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse. Elle entre dans la lumière. Elle n’en sortira plus. Par son courage et sa détermination, elle devient une icône que les Françaises ne cesseront de remercier.
Toutefois, son engagement pour la cause des femmes ne commence ni ne finit avec cette bataille. Le transfert en métropole des militantes du FLN détenues en Algérie, la réforme du droit de l’adoption, la promotion du travail des femmes sont autant de sujets qui la mobilisent en tant que haut fonctionnaire au ministère de la Justice. Puis, devenue ministre, elle améliore la protection des enfants, crée le statut d’assistante maternelle, aide les femmes à concilier travail et maternité, se bat pour les infirmières et les sages-femmes, etc. La parité sera l’un de ses chevaux de bataille. Son combat pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes se poursuivra, dans une étonnante continuité de conception et d’action. Profondément marquée par l’expérience concentrationnaire, Simone Veil, tout au long de sa vie, s’est appliquée à faire évoluer la société avec les armes de la loi, au nom de la justice. Grâce à de nombreux documents (brouillons de discours, notes, courriers officiels, rapports, articles de presse…), dont certains inédits, ce sont les propres mots de Simone Veil qui constituent le fil conducteur de ce livre. Il nous invite à mieux comprendre son action en faveur des femmes et des enfants, en France et dans le monde.

Source : Seuil – Crédit photo : Rebekka Deubner