LE FESTIVAL DU LIVRE NICE

Antonio LAPONE

Temps de lecture : 2 minutes

BIOGRAPHIE

Antonio Lapone est né en 1970 en Italie. Il travaille dans une agence publicitaire avant de se tourner vers la bande dessinée. Grand amateur des années 1950 (Walter Minus, Serge Clerc, mais surtout Yves Chaland), il peaufine en parallèle son style ligne claire.

En Italie, Antonio Lapone collabore avec Disney puis, après l’obtention du 1er prix Fnac Paris La Défense en 1999, publie sa première histoire dans BoDoï n° 23, « Desy Blonde ». Par la suite il réalise notamment les portfolios « Girl Atomik » et « Club Colonial » (Le 9e Monde), et l’artbook « Cars and Girls » chez Paquet. Glénat édite deux albums, « Accords sensibles » (2011) et « Adam Clarks » (2014).

Il collabore également avec Teresa Valero et Juan Díaz Canalès en créant le diptyque « Gentlemind » (Dargaud, 2020), qui raconte le destin poignant d’une femme qui hérite d’un magazine de charme, ‘Gentlemind’, dans le New York des années 1950/1960 !

DERNIER OUVRAGE PARU

New-York, 1940.

Navit, une jeune artiste désargentée, hérite d’un journal de charme quelque peu désuet : Gentlemind.

Combative, intelligente et audacieuse, elle s’improvise patronne de presse et se lance le défi insensé d’en faire un magazine moderne.

Hantée par le souvenir de son amant disparu sur le front en Europe, elle doit affronter la réalité d’une société américaine en plein âge d’or mais résolument machiste…

Un récit profondément touchant, sur trois décennies, du rêve américain au féminin !

Source : Dargaud – Crédit photo : Alessandra Musso