Thème 2018 : Pourquoi écrire ?

Pourquoi écrire ? Cette question taraudante fait tout le mystère de l’écrivain. Certains découvrent leur vocation tôt dans l’enfance, pour d’autres, elle se dévoile au hasard nécessaire d’événements de leur vie adulte, de singulières prises de conscience. Il y a du bonheur et de la douleur à écrire. Des sensations souvent mêlées, et quelquefois terriblement séparées. Il faut de l’acharnement et la certitude un peu absurde d’une nécessité. Alors, pourquoi ? Gageons qu’il y a autant de réponses que d’auteurs, et que de livres aussi. Les discussions du thème vont être passionnantes à Nice. Qui commence ? « Écrire, c’est déjà mettre du noir sur du blanc » disait Mallarmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *