Thématique 2015 : Leçons de vie

VISUEL NICE 2015 HQu’il s’agisse d’amitié ou d’amour, d’histoire de l’humanité ou de l’histoire de l’univers, de nos croyances ou de notre besoin de croire, nous avons besoin d’exemplarité. Dans la douleur comme dans le bonheur, les leçons de vies sont là pour nous aider à nous positionner tant vis-à-vis des autres que vis-à-vis de nous-même.
Didier Van Cauwelaert qui nous démontre qu’un chien « Jules » (Albin Michel) peut changer des destinées, Charles Pépin qui place la « Joie » (Allary) au cœur de tout et bien sûr Françoise Chandernagor qui retrace la « vie de Jude, frère de Jésus » (Albin Michel) nous invitent à reconsidérer les choses, reconsidérer la vie.

Alors vous ne serez plus jamais triste » (Fayard) de Baptiste Beaulieu, « Berezina » (Guérin) de Sylvain Tesson, « Libres comme elles, portraits de femmes singulières » (La Martinière) d’Audrey Pulvar, sont également de ces ouvrages qui nous appellent à tirer profit de certaines expériences, qu’elles soient bien réelles ou imaginaires.

C’est aussi des moments d’émotion qui traduiront ces « leçons de vies  » autour des thèmes de l’amitié et de l’attachement à une ville avec la rencontre hommage à Louis Nucéra ponctuée d’une lecture par Christophe Malavoy ou la lecture de « laissez-moi » (Phébus) une étincelante correspondance de Marcelle Sauvageot écrite à son amant perdu… lue par Elsa Zylberstein.

La littérature s’est imposée comme porte-parole universel de la vie, du bonheur, de l’amour. Le Festival du livre de Nice lui rend hommage et se propose d’en être, un tant soit peu, le passeur.